Les pratiques pouvant entraîner la pauvreté

Mis à jour : févr. 3



brûler l’enveloppe de l’oignon, celle de l’ail - dormir couché sur le ventre


- enlever des ordures la nuit ou les laisser dans sa chambre


- enlever des ordures avec un morceau d’étoffe de coton


- employer du sable ou du son pour se laver après avoir fini de manger


- se laver dans le récipient où l’on vient de manger même s’il n’y a plus rien


- s’asseoir au pied d’une porte


- s’adosser sur la porte


- se purifier par le lavage ou faire ses ablutions dans un endroit souillé


- coudre des vêtements alors qu’on les porte commercial est à cet effet banni.


- s’essuyer le visage avec ses habits


- faire éclabousser l’eau dont on se lave les mains dans le repas qu’on va manger


- poser le récipient contenant l’eau qui sert à se laver les mains à l’endroit ou était placé le repas


- porter les main s aux hanches


- aller aux toilettes tout nu


- manger ou dormir en état d’impureté majeure


- se presser de sortir de la mosquée après la prière


- tarder à se rendre à la mosquée


- la paresse, le gaspillage


- se montrer fainéant (s’abstenir de participer à une tâche commune)


- acheter aux mendiants ce qu’ on leur a donné en aumône


- laisser ouvert un récipient contenant des mets


- éteindre une lampe ou une bougie en souffrant dessus


- maudire ses parents (père-mère) ou ses enfants


- jeter un pou vivant sur terre


- laver la plante du pied avec la main droite


- uriner dans une flaque d’eau


- porter un pantalon en restant debout


- mettre un turban en restant assis


- manger avec deux doigts


- traverser un troupeau ou un groupe de femmes


- mettre des ventouses le septième jour du mois


- donner de petits coups sur de s dents avec ses doigts


- prendre l’habitude de s’amuser avec sa barbe


- se couper les ongles avec les dents


- se promener nu sous le so leil ou au clair de Lune


- se soulager face à la Kaaba où à la direction opposée ou uriner en plein air


- appuyer le menton sur la main


- se montrer indifférent vis-à-vis de ce qui tombe du repas lorsqu’on mange


- ne pas dire « Bismilahi » en mangeant ou en buvant - négliger la prière rituelle


- la gourmandise - porter ses chaussures en commençant par le pied gauche


- manger dans un couvercle retourné


- porter ses poils sans les raser pendant une durée de 40 jours


- ne pas enlever de sa chambre ou de sa mosquée les toiles d’araignée et les nids de guêpe

- dormir entre l’appel à la prière de l’aube (fadiar) et le lever du soleil commercial est à cet effet banni.


- se peigner les chevaux en restant debout


- maudire le vent


- refuser de donner du feu ou de prêter une aiguille ou de donner de l’eau, de prêter un couvercle ou du sel


- tromper quelqu’un dans une opération sur une question de poids ou de mesure*quémander sans être dans le besoin


- stocker des denrées en vue d’une spéculation


- l’adultère - se laver le mercredi et le samedi


- se laver les mains sans avoir léché au paravent la main droite après avoir mangé


- se servir du pantalon comme oreille r ou l’accrocher dans sa chambre


- irriter des parents (père-mère)


- épousseter son lit avec un vêtement


- couper un arbre qui n’est pas mort sa ns en avoir besoin surtout quand il s’agit du jujubier

0 vue